GALERIE​

Mon univers est un métissage entre le courant steampunk et le fantastique / surréalisme. 

 

Mes créations sont réalisées exclusivement en matières et matériaux recyclés. J'utilise beaucoup de références et de symboles mythologiques, historiques et même religieux, en mélangeant les caractéristiques de plantes, d'animaux, de matières, pour conter une histoire. J'aimerai pouvoir faire de ma pratique artistique, une transmission future, une manière de garder les traces d'une époque, selon moi, funeste et déterminante. Nous autres, artistes, sommes des moyens d'expression. A nous de proclamer les bons messages! 

Voici quelques unes de mes créations, bonne découverte! 

L'astrolab

Assemblage sculpté métal, rouages et mécanismes
 
70 x 60 cm
Toyama
Sculpture métal, peinture acrylique 
 
180 x 150 cm
Le penseur 2050
Sculpture métal 
80 x 40 cm
El Ninos 
Le navire fantôme
Sculpture métal
60 x 120 cm
Vestige de l'Atlantide
Sculpture métal 
100 x 120 cm

crédit photo: sébastien guillot

Trésor océanique
Sculpture lumineuse, coffre en bois et mousse expansive, coquillages et crustacés pâte polymère, peinture acrylique
60 x 70 cm
La pieuvre savante
Sculpture métal 
100 cm (déroulée) x 30 cm
 
Le nomade des mers
Sculpture lumineuse métal
70 x 40 cm
  
 
L'eden
Kokédama​, technique japonaise
70 x 40 cm
L'éboueur arboricole
Sculpture métal, peinture acrylique, socle en bois de chêne, vernis phosphorescent
110 x 100 cm
 
Messager céleste
Sculpture métal et bois
40 x 20 cm
 
L'eden enchaîné
Sculpture métal, bois et pâte polymère
100 x 50 cm
La sphère armilaire
Sculpture métal mécanique
140 x 70 cm
Dynaste (scarabée Hercule)
Sculpture métal, ailes en plastique, peinture acrylique
100 x 60 cm
 

Petit, j'étais surnommé Tonino, par mon entourage, ce qui signifie "Le petit Tony". De ce surnom est né mon nom d'artiste: Nino's.

A travers mon art, je laisse transparaître ce côté enfantin, qui créé un univers très coloré et contrasté, ​peuplé de rêves et de cauchemars. C'est ce petit garçon, rêveur et torturé, qui prends alors les commandes de mon pinceau.

crédits photos: sébastien guillot / flokic